La Chambre est partenaire du cycle de conférences «Tout peut (encore) changer – suite »

Prochaine conférence « Pour une juste cohabitation avec les animaux », le 5 mars à Lausanne

Animée par Corine Pelluchon, philosophe, professeure à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée

La cause animale est aussi la cause de l’humanité. La manière dont nous traitons les animaux est le reflet d’un modèle de développement qui repose sur l’exploitation sans limite de la nature et des autres vivants. Ce modèle nous déshumanise.

En articulant la cause animale à l’écologie pensée comme sagesse de l’habitation de la Terre, cela permet d’aller au-delà de l’opposition entre spécisme et antispécisme. Une juste cohabitation avec les autres vivants implique d’élaborer une théorie politique globale et de préciser les traits moraux ou vertus pouvant conduire les individus à changer leurs représentations et leur attitude à l’égard des animaux. Tel est l’apport d’une éthique de la considération qui passe par l’approfondissement de la connaissance de soi comme être charnel, vulnérable et conscient de son appartenance à un monde commun.

Quand : mardi 5 mars 2019 à 19h

Où : Casino de Montbenon à Lausanne

Programme complet du cycle sur la page Internet

Prochaine conférence « Pour une juste cohabitation avec les animaux », le 5 mars à Lausanne

Animée par Corine Pelluchon, philosophe, professeure à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée

La cause animale est aussi la cause de l’humanité. La manière dont nous traitons les animaux est le reflet d’un modèle de développement qui repose sur l’exploitation sans limite de la nature et des autres vivants. Ce modèle nous déshumanise.

En articulant la cause animale à l’écologie pensée comme sagesse de l’habitation de la Terre, cela permet d’aller au-delà de l’opposition entre spécisme et antispécisme. Une juste cohabitation avec les autres vivants implique d’élaborer une théorie politique globale et de préciser les traits moraux ou vertus pouvant conduire les individus à changer leurs représentations et leur attitude à l’égard des animaux. Tel est l’apport d’une éthique de la considération qui passe par l’approfondissement de la connaissance de soi comme être charnel, vulnérable et conscient de son appartenance à un monde commun.

Quand : mardi 5 mars 2019 à 19h

Où : Casino de Montbenon à Lausanne

Programme complet du cycle sur la page internet et sur facebook

Cette entrée a été publiée dans News. Bookmarquez ce permalien.