Midi de l’ESS du 6 décembre 2016

Gouvernance démocratique et participative

A l’exemple des expériences concrètes d’entreprises membres de l’ESS 

La dimension participative et démocratique fait partie des valeurs et des critères sur lesquels se fonde l’ESS. Alors qu’historiquement l’ESS est issue des coopératives, de nos jours l’économie sociale et solidaire intègre d’autres acteurs telles que des associations et des fondations, mais aussi des sociétés anonymes, des sociétés à responsabilité limitée et des raisons individuelles. La participation et la démocratie vit un regain d’intérêt parmi les entreprises qui se réclament de l’ESS, mais aussi au-delà.

Mais comment fait-on de la participation en entreprise ? La participation est-elle un frein au développement d’une entreprise, ou au contraire un catalyseur ? Comment se prennent les décisions ? Existe-t-il un bon équilibre entre participation et gestion traditionnelle ? Quels sont les éléments positifs à renforcer et les écueils à éviter ?

Au nom de leurs entreprises respectives, trois responsables ont présenté des expériences faites en matière de participation :

  • Introduction de Simon Schneebeli (support)
  • La Société coopérative neonomia, avec Alexandre Burnand (présentation)
  • La Coopérative de la Brouette, avec Pierre Nicolas (présentation)
  • La Banque Alternative Suisse SA, avec Nicole Bardet (présentation)