Compte-rendu du Midi du 22.03 avec Rouge-Kaki et LABAC

Le 22 mars, Après-VD a eu le plaisir d’accueillir deux de ses nouveaux membres pour une présentation de leur activité à l’Espace Dickens : le cabinet d’architecture Labac et la fiduciaire Rouge-Kaki.

Théo Bellmann est venu nous présenter sa société coopérative d’architecture Labac . La coopérative Labac élabore des projets d'architecture de manière responsable d’un point de vue social, économique et écologique.   

Pour ce faire, les coopérateurs et coopératrices se sont dotés de deux outils.        
Tout d’abord, le cabinet Labac – architecture et espace chantiers qui élaborent des projets d’architecture en travaillant avec des matériaux matériaux bio-sourcés, et en mettant en avant la filière bois.   
Le second outil est Arclab qui est pensé comme une sorte de laboratoire : « un espace d’observation, d’imagination, de création et de partage dédié au développement durable de l’environnement bâti de l’Est vaudois ». L’Arclab réuni le collectif à travers des chantiers éphémères, des formations, des expositions, conférence, visites … 


Une des actions mise en avant par Théo lors de cette présentation est l’ouverture du chantier aux citoyen.ne.s et l’introduction du développement durable au sein de celui-ci. En prenant exemple sur le chantier de Meyrin, le chantier devient un « espace chantier » ouvert au public, avec une attention portée sur la qualité de vie des travailleurs.euse.s. Le chantier – qui est jusque-là interdit et fermé - devient alors un élément collectif, c’est un nouvel espace de rencontre. Cette idée est très inspirante et inclusive.

Après un échange intéressant sur comment anticiper le changement climatique à travers les constructions, c’est au tour de Caroline Daumas et son stagiaire Alexandre de prendre la parole pour présenter l’activité de la fiduciaire Rouge-Kaki

Après plusieurs expériences professionnelles - toujours dans le monde de la comptabilité – Caroline a décidé de devenir une experte comptable engagée.       
Engagée dans les services qu’elle fournit : des outils de pilotage financiers et environnementaux. Caroline a à cœur d’introduire des éléments environnementaux et humains dans les objectifs et indicateurs mis en place. Et engagée dans les entreprises avec qui elle collabore : Rouge Kaki est la fiduciaire des entreprises et organisations conscientes de leur responsabilité environnementale et sociale, qui accordent une place de premier plan à l’humain et qui œuvrent pour mettre en place des solutions face au changement climatique.

A travers un service d’expertise comptable et fiscale et de comptabilité socio-environnementale et mesure d'impacts environnementaux, Caroline et Alexandre souhaitent développer une offre adaptée aux besoins de chaque organisation -qu’elle ait 2 ou 90 collaborateur.trice.s. Ensemble, ils aident les organisations à trouver des objectifs pertinents et des indicateurs non financiers à suivre afin de maximiser leur impact économique, environnemental et social.

Cette présentation ouvre les possibles en termes de comptabilité d’entreprise : la prise en compte des facteurs humains et environnementaux permet d’élargir la responsabilité des organisations sur l’économie – locale -, l’environnement et la société. Cette démarche s’inscrit totalement dans l’objectif des organisations membre de l’économie sociale et solidaire de maximiser leur impact sociétal tout en garantissant leur viabilité et autonomie financières.Vous pouvez retrouver ses slides ici :

Merci encore aux présentateurs et présentatrices et à très vite pour un prochain Midi de l'ESS organisé par Après-VD !


Compte-rendu du Midi du 22.03 avec Rouge-Kaki et LABAC
Coordination APRÈS-VD 12 avril, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.
Allons au-delà de la géopolitique
Un appel de Extinction Rebellion Ukraine