Quels outils financiers pour ma structure ESS ?

Compte-rendu de l'atelier du 26.09.2022

APRÈS-VD a organisé son premier atelier le 26 septembre à l’Espace Dickens.

Que vous soyez une association, une coopérative, une raison individuelle, une SÀRL engagée dans l'économie sociale et solidaire, le financement est un élément crucial. L'objectif de cet atelier a été  de mettre en lumière les alternatives financières au secteur conventionnel : la Banque Alternative Suisse, la Caisse de pensions écologique et éthique Nest, la monnaie complémentaire locale Monnaie Léman  et des outils concrets de comptabilité et management RSE !  



L’atelier a débuté par la présentation de Constance (notre coordinatrice a usé de sa double casquette de coordinatrice de la Chambre et coprésidente de l’association Monnaie Léman) qui a présenté le premier outil qui peut vous être utile, la monnaie locale complémentaire Le Léman.


Le Léman est une monnaie locale complémentaire et citoyenne. Il existe un léman adossé au franc suisse : 1 LEM (CHF) = 1 CHF et un léman adossé à l’euro : 1 LEM (EUR) = 1 EUR . C’est une monnaie citoyenne, sa gouvernance est démocratique. On peut payer en billets ou en monnaie électronique, grâce à son application Biletujo.
Les membres professionnels du réseau signent une charte dans laquelle il s’engage à être dans une démarche d’amélioration continue de leurs pratiques et sont en accord avec les valeurs de Monnaie Léman (relocalisation de l’économie, citoyenneté, éthique, solidarité, durabilité). 

Le Léman est alors un outil puissant pour les professionnels du réseau :

 - C’est un outil économique : il permet la mise en lien économique au sein d’un réseau de professionnels, les lémans circulent uniquement entre eux. Le Léman peut être utilisé pour une filière entière, du consommateur·trice aux producteur·trice·s en passant par les distributeurs.
- C’est un outil marketing : grâce au « label », le fait d’être membre du réseau permet de communiquer auprès des consommateur·trice·s locaux.ales sur leur volonté d’aller vers une économie locale et durable.        

- C’est un outil financier : en tant que membre professionnel vous avez accès au Lemanex qui vous permet d’obtenir une ligne de dépenses sans intérêt et sans échéance de remboursement. Ce système permet aux entreprises en manque de liquidités d’effectuer des transactions en Lemanex avec la possibilité d’avoir un compte en négatif.

✉️ Pour plus d’informations : vous pouvez aller voir le site de monnaie Léman ou écrire à cette adresse.

Ensuite, nous avons eu le plaisir d’écouter Dominique Roten, responsable de projets marketing & communication à la Banque Alternative Suisse. Il nous a présenté les différents produits et services que la BAS peut vous proposer.

 

La Banque Alternative Suisse (BAS) a pour missions de :

-        Placer au cœur de l’action le bien commun, l’être humain et la nature ainsi qu’une qualité de vie soutenable pour les générations actuelles et futures.
-        Proposer des services bancaires à des clients qui partagent les valeurs de l’économie sociale et solidaire.
-        D’être une alternative à l’économie de profit.

Par exemple, la BAS a mis en place une liste de 180 critères d’exclusion pour le financement et l’investissement et 9 critères d’encouragement : formation et culture, énergies renouvelables, agriculture durable, mobilité durable, modèles d’affaires durables, habitat ou espace de travail durable, santé et bien-être, inclusion sociale et enfin coopération solidaire.

Concrètement, la BAS propose une gamme complète de comptes et services e-banking. Elle octroie des crédits pour des projets s’inscrivant dans les 9 critères d’encouragement (hypothèque, crédit de construction, prêt d’investissement, crédit d’exploitation. Et elle propose également d’autres instruments comme le capital risque avec le Fonds d’innovation qui est alimenté par des dons et le « prêt fiduciaire ». Dans ce dernier cas, la BAS sert d’intermédiaire entre des personnes qui souhaitent investir dans un projet à leurs dépens.

✉️ Pour contacter Dominique, cliquez ici, et pour être en lien avec l’équipe Financement Entreprises Suisse romande vous pouvez envoyer un mail à financement@bas.ch.

Ensuite, nous sommes passés du côté des fonds de pension afin de mettre en lumière un outil éthique de gestion des retraites.
Caroline Schum nous a présenté un acteur maintenant bien implanté : la caisse de pension écologique et éthique Nest. Nest propose des plans de prévoyances pour les entreprises et la gestion des retraites – attention, ils ne font pas pour les indépendants.
                                                    

Créée en 1983, Nest place l’argent épargné dans des fonds durables à impacts écologique et social positifs.
Ils n’investissent pas dans les entreprises qui produisent de l’armement ou des installations nucléaires, qui s’enrichissent grâce au travail des enfants ou qui sont impliquées dans des affaires de corruption. Pour les autres secteurs, ils ont mis en place un système de notation pour s’assurer qu’un investissement est compatible avec leur charte écologique et éthique.
En tension constante entre risque et durabilité pour leur placement, Nest met en priorité la sécurité des placements. C’est un choix qui leur réussit, car ils ont une performance supérieure à la moyenne sur le long terme et un retour en termes de performance sociale et environnement le bien plus important que dans le secteur conventionnel.

✉️ Pour plus d’informations, écrivez à Caroline Schum.

Enfin, Caroline Daumas, comptable engagée, nous a présenté deux outils de gestion de son bilan carbone et sa politique RSE.

 

 

Tout d’abord, le projet de la Quadrature du Vert, composée de Rouge-Kaki, Open-Net, Alterna et The Positive Project.
Ce consortium d’entreprises est en train de développer un outil de comptabilité carbone. L’objectif de cet outil est d’automatiser la production du bilan carbone d’une organisation sur la base de sa comptabilité. L’outil permet de comparer différents bilans afin de mettre en place un plan d’action cohérent !


Ensuite, elle nous a présenté son Dashboard RSE. Partant du double constat que les solutions comptables actuelles n’intègrent pas les éléments sociaux et environnementaux et que le tableau Excel a ses limites, elle propose un outil permettant d’avoir une vision claire de sa politique RSE.


En effet, sur cet outil, l’entreprise peut choisir les indicateurs qu'elle souhaite et va les suivre pour identifier des points d’amélioration à la fois dans le domaine social, environnemental et économique. La fixation d’une valeur de référence pour chaque indicateur permet de fixer des objectifs et les entreprises peuvent avoir une synthèse de ceux-ci.

✉️ Pour plus d'informations sur ces outils, n'hésitez pas à écrire à Caroline Daumas.

➡Voici les présentations de Monnaie Léman : , la BAS : et de Caroline Daumas pour ses deux outils :.

À très vite ! 

Quels outils financiers pour ma structure ESS ?
Coordination APRÈS-VD 7 octobre, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.
Compte rendu du Midi de l’ESS du 05.07 – NVS Sàrl et Just No Waste